x

GSK utilise des cookies en vue d'améliorer votre expérience sur ce site. Vous pouvez décider de bloquer les cookies en modifiant vos paramètres de navigation. Cependant, certains cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site. En continuant votre navigation sur le site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies telle que décrite dans notre politique en matière de cookies.

L'hépatite A

L'hépatite A est causée par un virus. Celui-ci, une fois dans l'organisme, provoque un dysfonctionnement du foie. 

Les symptômes possibles de l'hépatite A :

  • fièvre soudaine
  • malaise
  • perte d'appétit
  • nausées et douleurs abdominales
  • jaunisse dans les jours qui suivent
  • Fatigue


L'hépatite A se contracte surtout via l'alimentation. C'est en buvant de l'eau ou des aliments souillés par des excréments humains que le virus pénètre généralement dans l'organisme. A ce titre, il faut particulièrement se méfier des mollusques (huîtres et moules, par exemple) qui sont souvent vecteurs de ce virus.

L'hépatite A est une maladie généralement bénigne. Les symptômes disparaissent en quelques jours. Cependant, chez certaines personnes, la guérison peut prendre plusieurs mois. Enfin, dans certains cas exceptionnels, la maladie peut être fatale.

Dans nos pays, bien que les risques soient relativement limités, il n'est tout de même pas exceptionnel de contracter la maladie.

Nos pays ne constituent pas une zone d'endémie (zone au sein de laquelle la maladie est très fréquemment rencontrée). Par contre, beaucoup de régions du monde sont réputées pour être des zones à risques, voire à haut risque. Ce sont tous les pays en voie de développement.

Ce serait une erreur de penser que le risque est nul pour autant que l'on ne fréquente que des hôtels 5 étoiles ou des lieux de villégiature réputés. Il est très fréquent de contracter l'hépatite A même dans de tels endroits.

Les personnes se rendant dans ces pays devraient donc être vaccinées au préalable.

La seule solution efficace est la vaccination. Il existe un vaccin qui protège contre les hépatites A et B.

Il suffit de se rendre chez son médecin traitant.

Plus de rappel nécessaire si le schéma vaccinal a été respecté.